Renforcement des capacités des membres de la coordination locale de télémédecine au Tchad

HD-Union_2

Renforcer et diversifier la prise en charge des patients via les TICs, tel est l’objectif que s’est fixé le RAFT/UNFM-Tchad. Et pour concrétiser cet objectif, un atelier de formation de la coordination locale de l’hôpital de l’Union a commencé hier. Il permettra de renforcer les capacités diagnostiques et thérapeutiques des hommes en blouse blanche au grand bonheur des communautés. L’apprentissage est basé sur l’échographie et la demande d’expertise via la plate forme de diagnostic Bogou. Toutes les spécialités sont concernées et cela permet d’ouvrir des opportunités et faciliter des échanges avec d’autres professionnels. Avec la télémédecine, pas de notion de distance ni d’accessibilité aux spécialistes. Ainsi, ce sont 4 Médecins généralistes, 4 SFDE et 4 IDE/ATS/TS qui prennent part à cette formation qui s’achèvera le 06 Septembre (04 jours). L’hôpital de l’Union est un district sanitaire de la capitale N’Djamena. Les formateurs sont les membres de l'Association Tchadienne d’Informatique Biomédicale et de Santé (ATIBS) et de la Coordination nationale du RAFT/UNFM Tchad. La connexion se fait avec des clés internet 3G.

Pour rappel, la semaine dernière, c’était le personnel socio sanitaire de l’hôpital de district de  Gozator de bénéficier de cette formation.

En marge de ces formations, les participants ont appris à suivre des cours à distance (e-cours) via la plate forme dudal.

Lentement mais sûrement, le Tchad s’impose sur l’échiquier africain avec ses sept sites de télémédecine (Hôpital Régional (HR) de Mao, HR de Moundou, HD Mandelia, HD Gozator, HD de l'Union, HR d'Am-Timan, Faculté des Sciences de la Santé, HGRN (Hôpital Général de Référence Nationale)).

Photo-4Photo_Famille

 

 

 

 

 

 

 

Auteurs: Nathan NABEI & Tidiane TRAORE

Laisser un commentaire