Mission de reconnaissance, sensibilisation et réactivation du Programme national de télémédecine et cybersanté mauritanien  

Une mission de reconnaissance, sensibilisation et réactivation du Programme national de télémédecine de la Mauritanie a été organisé par Dr. Daha (Directeur du Programme national de télémédecine de la Mauritanie au Ministère de la Santé) et Monsieur Bebana (OMS-Mauritanie) avec Dr. Rafael Ruiz de Castaneda (Coordinateur RAFT aux Hôpitaux Universitaires de Genève) du 11 au 19 Mai 2015. L’appui du Ministère de la Santé de la Mauritanie et de l’OMS a été crucial pour la réalisation de cette mission. Lors de cette mission une sélection d'établissements de santé à Nouakchott et dans l’intérieur de la Mauritanie a été visitée pour rencontrer leurs responsables pour explorer les perspectives d’implémentation et développement des activités du RAFT et plus largement élaborer une stratégie et schéma directeur de la télémédecine et cybersanté dans le cadre du Programme national.

Des rencontres avec les partenaires techniques et financiers du Ministère de la Santé ont été aussi organisée dans le cadre du même objectif.

Ci-dessous quelques images de cette mission:

Faculté de Medicine, Universite de Nouakchott. De droite a gauche: Dr. Daha, Doyen de la Faculté Dr. Mogueya, Dr. Ruiz de Castaneda et Monsieur Bebana.
Faculté de Médecine, Université de Nouakchott. De droite a gauche: Dr. Daha, Prof. Mogueya (Doyen de la Faculté), Dr. Ruiz de Castaneda et Monsieur Bebana (IT Administor OMS).
Centre National Hospitalier à Nouakchott avec le Directeur Dr. Abou Harouna Deh (à gauche) et des représentants de son équipe (Monsieur Gohi Limam, responsable informatique, a droite). Dr. Daha et Dr. Ruiz de Castaneda au centre.
Dr. Daha et Dr. Ruiz de Castaneda à l'Hôpital Hamed Ben Khalifa à Boutilimit avec son Directeur Dr. Chiheb Salhi (a droite) et un représentant du corps médical (à gauche).
Hôpital Hamed Ben Khalifa à Boutilimit avec son Directeur Dr. Chiheb Salhi (à droite) et un représentant du corps médical (à gauche). Dr. Daha et Dr. Ruiz de Castaneda au centre.
Centre hospitalier d'Aleg avec son Directeur adjoint et un jeune médecin generalist (à droite de l'image). Dr. Daha et Dr. Ruiz de Castaneda a gauche de l'image.
Centre hospitalier d'Aleg avec Dr. Boukhary (Directeur-adjoint) et Dr. Sy (à droite). Dr. Daha et Dr. Ruiz de Castaneda a gauche.
Dr Mohamedou Ould Mohamed Salem, responsable du Centre de Santé Maghtaa Lehjar, et Dr. Rafael Ruiz de Castaneda.
Dr Mohamedou Ould Mohamed Salem, responsable du Centre de santé Maghtaa Lehjar, et Dr. Rafael Ruiz de Castaneda.
DSCN5803
Dr. Abdellah Ould Boubacar, responsable du Centre de santé de Guerou (en vert), avec un infirmier. Dr. Rafael Ruiz de Castaneda y Dr. Daha à droite.
Réception multitudinaire à l’Hôpital de Kiffa.
Réception multitudinaire par des médecins à l’Hôpital de Kiffa.
Dr. Ba Khassoum, responsable du Centre de santé de Boghe, avec Dr. Daha et Dr. Rafael Ruiz de Castaneda.
Dr. Ba Khassoum, responsable du Centre de santé de Boghe, avec Dr. Daha et Dr. Rafael Ruiz de Castaneda.
DSCN5820
Dr. Daha et Dr. Rafael Ruiz de Castaneda (a centre) avec une représentation du corps médical du Centre hospitalier de Rosso.
A l'Hopital Cheikh Zayed à Nouakchott avec son directeur Dr. Hamahoullah Cheikh (à gauche) et le responsable academique XXXX (à droite). Dr. Daha et Dr. Rafael Ruiz de Castaneda au centre de l'image.
A l'Hopital Cheikh Zayed à Nouakchott avec son Directeur Dr. Hamahoullah Cheikh (à gauche) et le responsable académique Dr. Ahmed Salem Boubout (à droite). Dr. Daha et Dr. Rafael Ruiz de Castaneda au centre.

 

One thought on “Mission de reconnaissance, sensibilisation et réactivation du Programme national de télémédecine et cybersanté mauritanien  

  1. Salaam,
    félicitations à toute l’équipe qui a permis que cette fiction devienne réalité en terre mauritanienne. La création d’un Programme est salutaire mais n’oublions pas la formation des personnes qui seront chargés de la faire vivre et grandir.
    A quel que niveau que nous soyons, nous avons le devoir moral de rapprocher autant que possible les populations des centres de santé spécialisés. Cela est possible grâce à la télémédcine.

    Pour la première photo, je crois que la reconnaissance des personnes est plutôt de gauche à droite au lieu de droite à gauche (Prof. Mogueya, Doyen de la Faculté, est la deuxième personne à partir de la gauche)

Laisser un commentaire