L’association Second Chance utilise Bogou

 

L'association Second Chance, qui développe la chirurgie reconstructive dans des pays défavorisés, vise au renforcement d’un enseignement Sud-Sud, à la réalisation d'interventions locales sans transfert des patients, au financement des interventions pour les indigents, et à l’utilisation d’outils de télémédecine.

Pour soutenir ces efforts en minimisant les coûts, Second Chance a choisi les outils du RAFT pour la formation à distance (Dudal) et pour le suivi des cas (Bogou). Ce dernier permet, d'une part, d'identifier les patients et de poser les indications opératoires, puis de permettre le suivi à long terme, ce qui est particulièrement important dans le domaine de la chirurgie reconstructive.

Gageons que cette collaboration sera fructueuse, dans cette logique gagnant-gagnant qui caractérise le réseau du RAFT !