Quelle est la place des MOOCs dans la stratégie du RAFT?

Page d’accueil Forums Réflexions stratégiques Quelle est la place des MOOCs dans la stratégie du RAFT?

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Articles
  • #3368
    Antoine Geissbuhler
    Admin bbPress

    On attend des MOOC, formations en ligne ouvertes à tous, une révolution dans l’enseignement. L’Université de Genève a réalisé plusieurs de ces cours, rassemblant des milliers d’apprenants dans plus de cent pays. L’un d’eux traite notamment de la santé globale: https://www.coursera.org/course/globalhealthoverview

    Pour en savoir plus:

    En quoi ce type d’outil pourrait-il être utile pour le RAFT, notamment pour le soutien des professionnels de la santé actifs dans des sites isolés?

    #3407

    Bonjour
    Pour cette question sur les MOOCs
    A mon avis il s’agit d’une nouveauté incontournable dans l’évolution globale de l’enseignement.
    Mais dans le cas du RAFT la question que je pose est de savoir s’il ne faut pas faire des partenariats stratégiques avec les Universités qui auront probablement des infrastructures surtout Internet conséquentes et qui pourront faire bénéficier ces enseignements aux étudiants. Il y a tellement de missions d’enseignement encore dans certains domaines entre les Universités Africaines elles mêmes et Africaines et occidentales, il serait à mon avis dommage pour nous de laisser passer cette méthode sans l’explorer au fond.
    Là aussi je prends l’exemple de l’Université de Segou au Mali qui manque terriblement d’enseignants pour ne pas dire qui a zéro enseignant car ce sont les mêmes qui enseignent à Bamako qui sont sollicitées.
    J’imagine des Universités dans les autres régions du Mali, alors jugez par vous même l’intérêt des MOOCs à conditions d’une bonne organisation et d’une bonne planification.
    Alors le débat est ouvert ici aussi

    #3424
    Mahamoudane Niang
    Participant

    Bonjour,

    Les MOOCs pourront être une solution à la question de délivrance d’attestation pour ceux qui suivent les cours sur le RAFT. En effet, on pourra organiser des MOOCs par discipline voir par pathologie. Ceci permettra d’acquérir un paquet de connaissances dans un domaine précis et avec un suivi et des évaluations clairs. Par exemple un MOOCs sur certaines pathologies chroniques (diabète, drépanocytose, asthme, HTA, etc.) de la physiopathologie, au traitement / suivi, sera beaucoup plus utile au médecin généraliste dans la prise en charge de ses patients.

    D@N.

    #3447
    Antoine Geissbuhler
    Admin bbPress

    Merci pour ces retours intéressants. La question des attestations de suivi des cours revient régulièrement, mais je souhaiterais ne les attribuer (même automatiquement) que si un test des connaissances est effectué, ce qui signifie que seuls les cours pour lesquels il y aurait un test (sous la forme de QCM) seraient éligibles pour une attestation. Pensez-vous que ce serait faisable? Qui devrait rédiger les questions?

    #3459
    Mahamoudane Niang
    Participant

    Bonjour,
    Je pense que c’est faisable. Chaque enseignant choisira ses questions et l’équipe technique mettra en ligne et organisera le suivi. Pour un début nous pourrons par exemple prendre un sujet comme le diabète puisque nous disposons d’experts assez disponibles dans ce domaine.

    D@N.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.