Ulcère de Buruli en Côte d’Ivoire

Date et heure:

13/11/2008
10:00 - 11:00


Lieu:

RAFT-Côte d'Ivoire


Description:
Enseignant : Prof. Henri ASSE (Côte d'ivoire)

Résumé:

L’Ulcère de Buruli est une maladie infectieuse causée par une mycobactérie dénommée Mycobacterium Ulcerans. Cet agent causal est de la même famille que les bactéries responsables de la Tuberculose et de la Lèpre.L’histoire de cette maladie remonterait au 19e siècle. En effet, dès 1897 Sir ALBERT COOK, médecin britannique travaillant dans un hôpital de Kampala (Ouganda) décrit des ulcères évocateurs de l’Ulcère de Buruli (il n’y a pas de confirmation de cas).
La propagation de l’endémie est due aux modifications de l’environnement : la création de plan d’eau pour des besoins agricoles ou électriques, la déforestation, la riziculture irriguée.

Actuellement, les pays le plus touchés sont : la Côte d’Ivoire, le Benin, le Ghana.
La maladie atteint surtout les enfants entre zéro (0) et quinze (15) ans et se localise préférentiellement aux membres.
Le dépistage est généralement tardif ce qui explique les nombreuses séquelles fonctionnelles qui résultent de la maladie.
En Côte d’ivoire, plus de 2000 nouveaux cas sont régulièrement dépistés chaque année.

Le But du traitement est triple :

  • Tuer le germe
  • Cicatriser les lésions
  • Prévenir les invalidités

Les moyens sont le traitement médical (antibiotiques); la chirurgie; la rééducation
La lutte contre l’Ulcère de Buruli se fait selon plusieurs axes stratégiques :

  • Détection précoce des cas au niveau communautaire et information, éducation communication ;
  • Formation des professionnels de la santé, des enseignants et des agents de
    santé communautaire ;
  • Standardisation de la prise en charge des cas (antibiotique, chirurgie et
    prévention des invalidités);
  • Confirmation des cas au laboratoire ;
  • Renforcement du plateau technique des structures sanitaires;


Catégories: