Tolérance des ARV dans une population de VIH suivi à Befelatanana

Date et heure:

18/09/2008
09:00 - 10:00


Lieu:

RAFT-Madagascar


Description:
Enseignant : Prof. Mamy RANDRIA (Madagascar)

Résumé:
La maladie et le traitement antiretroviral bouleversent de plusieurs manières l’univers des personnes vivant avec le VIH.
Nous avons effectué une étude transversale allant du 1er Juin 2007 au 30 Novembre 2007 chez les PVVIH sous traitement ARV et suivis au CHU/HJRB d’Antananarivo. Notre objectif était d’évaluer la qualité de vie des PVVIH. Trente un patients ont participés à cette étude, l’âge moyen était de 39,09 ans, les âges extrêmes étaient de 22 et 64 ans. Les hommes étaient les plus représentés avec comme sex-ratio 1,21, la qualité de vie des PVVIH était améliorée sous traitement ARV, la composante physique était plus altéré que la composante psychique avec notre échelle de mesure. Les effets secondaires des ARV, la sensation d’être marginalisé, ainsi que le manque de soutien familial, étaient principalement identifiés comme responsables de la baisse du niveau de la qualité de vie. Nous n’avions pas notés de corrélation directe entre la qualité de vie et la modification de l’activité sexuelle même si 38,7 0es PVVIH avaient choisi l’abstinence totale. Les patients qui déclaraient ressentir un grand bénéfice des ARV avaient également un score élevé de qualité de vie.

Mots clés : VIH/SIDA, antiretroviraux, qualité de vie, effets secondaires, stigmatisation


Catégories:

CISP2