Evaluation de l’éfficacité du bloc pudental en gynéco-obstétrique

Date et heure:

27/10/2011
09:00 - 10:00


Lieu:

RAFT-Madagascar


Description:
Enseignant : Dr. Lova Dany Ella RAZAFINDRABEKOTO (Madagascar)

Resumé:

L’infiltration du nerf honteux interne permet en théorie une analgésie et/ou une anesthésie de la région périnéale. Une étude préliminaire prospective descriptive a été effectuée au sein de l’Hôpital Universitaire Gynécologie - Obstétrique de Befelatanana sur une période de six mois afin d’évaluer l’efficacité de ce bloc. Ont été incluses 47 patientes âgées de 18 ans et plus, de classe ASA 1 et 2. Toutes les patientes ont reçu un bloc uni ou bilatéral par voie transpérinéale, avec de la bupivacaïne 0,5sobare non adrénalinée, selon la technique de repérage clinique. Trente patientes (63,8 n’ont ressenti aucune douleur pendant la phase d’expulsion ou lors de la réfection d’épisiotomie et de déchirure périnéale. Les Echelles Visuelles Analogiques moyennes étaient restées basses jusqu’à la vingt-quatrième heure postopératoire après épisiotomie et déchirure périnéale. La réalisation du bloc était aisée. Les incidents étaient rares et bénignes. La majorité des patientes (89,6 étaient satisfaites de leur analgésie. Ces résultats confirment que le bloc pudendal procure une bonne analgésie permettant un confort postopératoire. Ce qui nous amène à le proposer comme une alternative anesthésique en cas d’accouchement par voie basse et de chirurgie périnéo-vulvaire.
Mots-clés : bloc pudendal – bupivacaïne – accouchement – épisiotomie – déchirure périnéale


Catégories:

CISP2