Effets de la pollution domestique sur l’appareil respiratoire en milieu rural

Date et heure:

16/10/2008
09:00 - 10:00


Lieu:

RAFT-Madagascar


Description:
Enseignant : Dr Jocelyn RAKOTOMIZAO (Madagascar)

  • Auteurs: RAKOTOMIZAO Ja, RAKOTONDRAVOLA ZMa, ANDRIANARISOA ACFa RAPELANORO RABENJA Fahafahantsoab, RAZAFINDRAKOTO Willy Robinb, RATOVOHERY Andry Nirilalainab, RAOELISON Tantely Mamyb, RAJAONARIVELO Paulc
  • Objectifs pédagogiques :
    -Enumerez les symptômes respiratoires lié à la pollution domestique,
    -Connaître le simple moyen d’évaluation de la répercussion de la pollution domestique sur la fonction respiratoire
  • Introducrion: Le dégagement de fumée épaisse et âcre est responsable de 1,6 millions de décès annuels dans les pays en développement soit une vie perdue toutes les 20 secondes
    La fumée dégagée par les combustibles augmente de plus de 100% le risque de maladies respiratoires
  • Materiels et méthodes: Nous rapportons ainsi le résultat d’une étude prospective, descriptive et multicentrique, préliminaire menée en 2003 sur les conséquences respiratoires des pollutions domestiques réalisée dans certaines régions des hauts plateaux de Madagascar
    L’objectif de cette étude est d’évaluer la prévalence des symptômes respiratoires, la fonction respiratoire à partir d’un débitmètre de pointe et de rechercher les facteurs favorisants de l’apparition de ces symptômes
    La population d’étude est représentée par la population de Vinaninkarena :Ambanimaso, Mangamasoandro, Vatovory, d’Ambatondrazaka et de Tsiroanomandidy âgée de plus de 6 ans et utilise dans 86% le bois pour la cuisson et la lampe à pétrole dans 83% pour l’ éclairage
    Les paramètres de cette étude sont l’âge, le sexe, les symptômes respiratoires, le débit expiratoires de pointe (DEP).
  • Résultats: 740 ( 60,16 % )personnes sur les 1230 de la population de ces localités ont fait l’objet de cette étude avec une prédominance féminine (58,11) , l’âge de la population varie de 6 à 77 ans ( moyenne 20,77 ans).
    Nous avons constaté que 420 (56,76 %) des sujets de l’étude toussent de façon chronique, dominées par des toux grasses dans 69,04 %, elle est présente chez 68% des sujets âgés de 6 à 18 ans avec une prédominance masculine et chez 100% des plus de 65 ans à prédominance féminine.
    55 % des personnes utilisant la lampe à pétrole toussent et plus de 59% de ceux exposés aux fumées de combustions du bois toussent.
    23% de la population présentent un essoufflement d’intensité variable et le DEP est inférieur à la normale chez plus de 45 % de la population avec une incidence plus importante chez les gens exposés aux fumées de combustion de la lampe à pétrole.
    L’incidence des symptômes respiratoires, pouvant être liées à leur mode de vie, est très importante chez les ruraux et nécessite une étude à grande échelle pour valider cette étude
  • Mots clés : symptômes, respiratoires, pollution, domestique, rural


Catégories: