Lancement du projet de télédermatologie « TeleDerM »

Au Mali, des enquêtes de prévalence ont montré qu’en milieu rural, 30% des enfants présentent une ou plusieurs affections dermatologiques. Selon les données du système d’information sanitaire, les pathologies dermatologiques représentent le quatrième motif de visite dans les centres de santé de premier recours après les fièvres présumés palustres, les maladies diarrhéiques et les infections respiratoires aiguës. Cependant, ces faits contrastent avec la faible couverture dermatologique du pays ; en 2010, on comptait moins d’un dermatologue par million d’habitants et la plupart de ces spécialistes résidaient dans la capitale.

Afin d’améliorer la prise en charge des maladies de peau, les autorités dermatologiques du pays avec l’aide des partenaires financiers ont mené plusieurs actions de 2001 à nos jours : formation des spécialistes en dermatologie, formation des agents de santé de premier recours à la reconnaissance et la prise en charge des dermatoses courantes, promotion de médicaments essentiels dermatologiques.

L’avènement des Technologies de l’Information et de la Communication a créé une nouvelle opportunité pour améliorer l’accessibilité des populations maliennes aux soins dermatologiques spécialisés. C’est dans ce contexte, qu’il a été mis en place un Projet Pilote de Télédermatologie dont le but était de tester la faisabilité et l'efficacité des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans la prise en charge des pathologies dermatologiques. Avec l’appui du Centre d'Expertise et de Recherche en Télémédecine et E-Santé (CERTES) et la Direction Nationale de la Santé (DNS), 10 centres de santé périphériques (8 CSREF et 2 CSCOM) préalablement tirés au sort dans 3 régions sanitaires du Mali: Koulikoro, Sikasso et Mopti ont été équipés et les agents de santé ont été formés.

Ce projet a suscité un grand intérêt à la fois auprès des acteurs de la santé qui ont exprimé le souhait de le voir continuer : les décideurs, les prestataires (agents de santé périphériques) et les usagers (population desservie). Lors de la réunion de restitution des résultats préliminaires du projet le 1er Juin 2017, le Ministre de la Santé, le Pr Samba Ousmane SOW a instruit d’étendre les actions à tout le territoire national. La présente formation s’inscrit dans ce cadre.

Pendant 3 jours (11 - 13 Octobre 2018), ce sont 38 professionnels de santé (17 médecins généralistes, 11 Techniciens Supérieurs de Santé et 10 dermatologues de Bamako) qui ont vu leur capacité renforcée, pour le bonheur des populations.

La journée du mardi 16 Octobre 2018 a été consacrée à la formation des neuf (09) dermatologues de l'intérieur (Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti et Gao) pour l'appropriation de la plateforme Bogou.

CERTES est le centre d'excellence au Mali pour l'accompagnement des projets TICs et Santé et l'informatisation des établissements de santé grâce à sa solution Cinz@n (outil multi-tâche de gestion d'un établissement de santé).

Laisser un commentaire