Télémédecine : première échographie cardiaque à distance

L’exploration cardiaque par télé-échographie est testée actuellement en Limousin. Présenté en avant-première mondiale, un robot permet d’explorer le cœur de 20 patients de la Maison de santé de Lubersac et de transmettre à distance les images au cabinet du Dr Dary à Saint Yriex-Le-Perche. Cette innovation est rendue possible par le raccordement de l’établissement de santé à la fibre optique publique de DORSAL, le syndicat mixte du numérique en Limousin.

Telemedecine-premiere-echographie-cardiaque-a-distance_large_apimobile

Ce test permettra demain d’utiliser la télé-échographie cardiaque pour dépister des cardiopathies ou adapter le traitement des patients atteints d’insuffisance cardiaque, notamment dans des régions isolées, les zones rurales ou éloignées de centres de soins. De nombreux patients pourront ainsi bénéficier d’un télédiagnostic ou d’un suivi à distance, ouvrant encore plus la voie à la télémédecine.

MELODY, un robot unique au mondeLe test d’échocardiographie à distance qui se déroule en Limousin du 16 au 27 novembre a été possible grâce à l’utilisation de MELODY, seul robot de télé-échographie polyvalent actuellement sur le marché. Trois années ont été nécessaires pour adapter ce robot, actuellement utilisé en télé-échographie abdominale, à l’exploration cardiaque à distance.

Pour l’heure, il s’agit d’un prototype unique au monde qui à l’origine a été élaboré pour des recherches en médecine spatiale conduite dans la station orbitale. Ce prototype est actuellement développé par la société française AdEchoTech grâce aux fonds alloués par l’Agence Spatiale Européenne, avec le soutien du Centre National d’Etudes Spatiales (CNES).

DORSAL, un réseau public de fibre optique couvrant les zones isoléesLa transmission des données et images à partir de MELODY est rendue possible grâce au réseau public de fibre optique haut débit et très haut débit DORSAL, un syndicat mixte créé en 2002 regroupant le Conseil régional, les Conseils départementaux de la Haute-Vienne, de la Corrèze et de la Creuse, la ville de Limoges, et les Communautés d’agglomération de Brive, Tulle et Guéret. Selon Jean-Marie Bost, président de DORSAL, "sans intervention publique, le Limousin connaîtrait une fracture numérique entre territoires urbains et ruraux". Et d’ajouter : "ces investissements sont indispensables pour garantir l’accès de chacun à une couverture optimale, même dans les zones les plus reculées".

Cette coopération permettra d’ouvrir la voie à la télémédecine pour répondre aux problèmes de désertification médicale  et d’isolement des territoires ruraux et en même temps, l’accès au très haut débit bénéficiera l’économie, l’éducation et les services publics.

Des projets après 2 semaines de testsLes tests conduits pendant 2 semaines sur 20 patients sont réalisés en Limousin par le Dr Patrick Dary sur des patients de la Maison de Santé de Lubersac où est installé le robot. Ces tests ont pour objectif de confirmer l’adaptabilité du matériel pour une application en médecine cardiologique courante. Selon le Dr Dary, médecin chercheur, cardiologue et spécialiste de télémédecine, "l’échographie cardiaque est devenue l’examen indispensable à une bonne prise en charge cardiologique des patients. Ce nouveau robot va augmenter très sérieusement l’intérêt de la télé-cardiologie".

Après la phase de test, le cabinet de cardiologie et le centre hospitalier de Saint-Yriex conduiront un programme de recherche pour pérenniser l’activité de télé-cardiologie. En même temps, la phase d’industrialisation et la mise sur le marché du robot auront lieu dans un an environ. Enfin, un projet nommé REC (Ruralité et Echographie Cardiaque) a été déposé auprès de la Fondation Cœur et recherche créé par la Société Française de cardiologie pour acquérir le matériel et conduire une étude observationnelle d’une durée de 2 ans sur 200 patients. Cette recherche devra commencer en 2016.

Dr Jesus Cardenas

Source : Dossier de presse du 25 novembre 2015. Explorer le cœur à distance – Démonstration et résultats d’une première mondiale à la Maison de santé de Lubersac (Corrèze – Limousin).

 

« Il n’y aura jamais de médecine sans médecin »

INTERVIEW - La médecine est également impactée par la révolution numérique. La télémédecine comme les objets connectés vont transformer les habitudes des patients comme des professionnels. Jacques Lucas (en vignette ci-dessous), vice-président du Conseil national de l'Ordre des médecins de FRance, explique au JDD pourquoi la technologie ne remplacera jamais les docteurs.

Jacques-Lucas_pics_129

En quoi le numérique va révolutionner la médecine de demain?
La e-santé, c'est-à-dire la pratique médicale par la voie du numérique, a permis d'ouvrir de nouvelles perspectives. Cela se traduit par la télémédecine, la médecine à distance. Cette dernière est un moyen pour lutter contre les déserts médicaux mais aussi pour désengorger les urgences. Un diagnostic à distance, à l'aide de données de santé numériques, peut permettre de rassurer et éviter un déplacement inutile à l'hôpital.  Continue reading "« Il n’y aura jamais de médecine sans médecin »"

Nouveau site en Guinée Conakry: Hôpital Régional de N’Zérékoré

IMG_20151112_085238

" Améliorer la prise en charge des patients via la Formation Médicale Continue" tel a été toujours le credo du RAFT. En effet le RAFT/UNFM soutient les professionnels de la santé via sa plate forme Dudal, principalement en direction de l'Afrique francophone. Deux e-cours sont suivis généralement le jeudi, de 09h00 à 11h00 (TU).

Chaque semaine, ce sont des sites qui se connectent et la semaine passée, la palme revient à la Guinée Conakry avec la participation de l'Hôpital Régional de N'Zérékoré. Ce sont en tout une quarantaine de médecins, sages femmes et infirmiers qui ont suivi le cours sur le Diabète de l’enfant et prise en charge ambulatoire.

Construit en 1956 et considéré comme étant la troisième plus grande structure sanitaire du pays après les CHU de Donka et d’Ignace Deen à Conakry, l’hôpital régional de N’zérékoré, connecté au réseau RAFT/UNFM, pourra améliorer son plateau technique via les outils de télémédecine que sont Bogou et Dudal.

 

Vivement un autre site dans la communauté RAFT/UNFM.

IMG_20151112_085325

La Formation Médicale Continue: le programme des jeudis de la pédiatrie

logo_unfm

"Utiliser des outils informatiques simples et résistants, adaptés aux conditions locales, pour faciliter la communication, la collaboration et l’apprentissage à distance, pour « dés-isoler » les professionnels de la santé et améliorer leurs conditions de travail et leur efficacité, et, par là-même, la qualité des soins aux patients", Continue reading "La Formation Médicale Continue: le programme des jeudis de la pédiatrie"

Une caravane pour familiariser davantage les praticiens de la santé avec la télémédecine

 

 

Rci

La Coordination Pays de Côte d’Ivoire du Réseau en Afrique Francophone pour la Télémédecine (RAFT), organise une « Caravane de la Formation Médicale Continue à Distance », du 3 au 24 novembre 2015, à l’intention des agents de santé dans 10 Centres Hospitaliers Universitaires et des Hôpitaux Généraux d’Abidjan et de l’intérieur du pays. L’information a été donnée, le mardi 3 novembre dernier au CHU de Cocody, lors d’un atelier de sensibilisation à l’usage des TIC en santé et pour la Formation Médicale Continue à Distance.

Continue reading "Une caravane pour familiariser davantage les praticiens de la santé avec la télémédecine"