Le RAFT et les Evénements Indésirables d’Intérêt Particulier: Réunion du projet Askanare-EPI-MAL 002

Le Prof. Alain Gervaix et le Dr. Rafael Ruiz de Castaneda du RAFT ont participé à la réunion des chercheurs du projet Askanare-EPI-MAL 002 qui a eu lieu à Johannesburg du 22 au 23 octobre 2014. Ce fut l'occasion de discuter avec des collègues du Sénégal, Burkina, Ghana, Kenya et de Tanzanie. Ces discussions ont porté sur le programme de formation en ligne RAFT sur les Evénements Indésirables d’Intérêt Particulier (convulsion fébrile, méningite et les maladies auto-immunes) et sur ​​le rôle que Bogou, l'outil de télé-expertise du RAFT, va jouer dans le diagnostic de ces événements dans une large population d’enfants africains au cours des deux prochaines années. Dans l'image ci-dessous, le Prof. Alain Gervaix et le Dr. Rafael Ruiz de Castaneda avec certains représentants africains du projet.DSCN5729

Formation des membres de l’Association française des hémophiles: projet AFATH

Dans le cadre du projet de l'Alliance franco-africaine pour le traitement de l'hémophilie (AFATH) et de l’établissement d’une collaboration entre le RAFT et l’Association française des hémophiles (AFH), un atelier de formation sur les outils de télé-enseignement et de télé-expertise a eu lieu le samedi 18 octobre au siège national de l'AFH à Paris.
L’objectif de l'AFATH est double :
- développer le diagnostic et le traitement de l'hémophilie par des formations adaptées réalisées in situ par des experts francophones européens et africains d'une part ;
- mobiliser et former les patients pour créer et/ou développer une association et leur permettre ainsi rapidement d'adhérer à la Fédération mondiale de l’hémophilie d'autre part.
Les premiers pays bénéficiaires du projet AFATH (sur appel à candidature) sont le Burkina Faso et Madagascar. En 2015, il est prévu également que deux autres pays n’ayant pas encore de plateau technique suffisant pour la prise en charge spécifique des hémophiles.
La collaboration entre les deux structures (RAFT-AFH) dans le cadre de ce projet AFATH vise à utiliser des outils web pour développer des activités d’enseignement, de télé-expertise et de soutien des professionnels de la santé et des patients dans le domaine des maladies hémorragiques rares, en particulier l’hémophilie.
Cette collaboration du RAFT sera une première car il s'agira d’intégrer et de faire participer aussi bien des professionnels de la santé et des patients pour une même cause. Il s'agira donc, d’une part de former et de soutenir les professionnels de la santé, et d’autre part de favoriser la mise en place et le soutien d’associations de patients hémophiles.
Nous espérons qu’au terme de ce projet, les pays concernés et membres du RAFT pourront relever le niveau de leur plateau technique, améliorer les connaissances et les compétences des professionnels de la santé de manière à prendre en charge efficacement les patients souffrant de l'hémophilie et enfin, éduquer les patients et mettre en place des réseaux de soutien au travers d'associations de patients.

Photo de famille des participants à l'atelier de formation
Photo de famille des participants à l'atelier de formation

La télé-ophtalmologie à l’épreuve du RAFT

Dans sa quête habituelle de solutions efficaces et efficientes pour résoudre les problèmes de santé auxquels font face les populations et les systèmes de santé des pays membres du réseau, le RAFT par les Drs Yannick Kamga et Georges Bediang ont conduit une étude de faisabilité de la télé-opthtalmologie. Cette étude visait évaluer la pertinence de l’intégration des activités de télé-opthalmologie (utilisation des ophtalmoscopes numériques et portables pour réaliser des fonds d’œil et discuter des cas cliniques difficiles via la plateforme de télé-expertise Bogou) dans les soins de santé primaires délivrés dans deux Hôpitaux de Districts pilotes (Ngoumou et Mbouda). Ces deux hôpitaux abritent déjà les projets de télé-échographie et de télé-cardiologie respectivement.

Opthalmoscope numérique
Opthalmoscope numérique

Réalisation d'un examen de fond d'oeil
Réalisation d'un examen de fond d'oeil

Fond d'oeil: image de la rétine
Fond d'oeil: image de la rétine

En discutant avec les différents professionnels au travers de focus groups et malgré quelques réticences observées au départ par certains professionnels, il est apparu pertinent que ces activités soient intégrées aux soins de santé primaires. Les différentes raisons évoquées par les participants étaient : le manque de spécialistes en ophtalmologie dans les centres de santé périphériques, l’amélioration de l’attractivité de ces centres périphériques et de la visibilité des hôpitaux de référence, la possibilité d’avoir des discussions entre ophtalmologues et de faire la recherche car les images sont archivées (les rétinoscopes classiques ne stockent pas d’image, l’interprétation est donc opérateur dépendant).

Focus group avec des ophtalmologues de l'Hôpital Central de Yaoundé
Focus group avec des ophtalmologues de l'Hôpital Central de Yaoundé

Suite à cet accueil favorable, des stratégies sont en train d’être mises en place pour favoriser l’implémentation de ce projet. Les enjeux principaux qui y sont liés sont : le leadership,  l’organisation de l’activité de télé-ophtalmologie et son intégration au sein des activités de routine dans les différentes structures de santé (hôpitaux périphériques et de référence), l’implémentation d’un business modèle, l’acquisition de connexions Internet, la formation des opérateurs au niveau périphérique, et enfin, l’évaluation du projet à termes.

En espérant une collaboration effective des différents acteurs interviewés, le souhait est de voir cette nouvelle activité prendre corps et ainsi contribuer à une meilleure santé de nos populations.

RAFT-Côte d’Ivoire : le demarrage des activités de télé-cardiologie

L'équipe technique du RAFT a effectué les 3 et 4 octobre 2014 une mission de prospection à Niable, une ville frontalière du Ghana dans le Centre-Est de la Côte d'Ivoire. Il s'agit d'un village situé à 238 km de la capitale Ivoirienne. La mission comprenait le coordinateur technique du RAFT, Mr. Roger NPON et deux agents de l'ONG Wake Up Africa, un partenaire local du RAFT-Côte d'Ivoire pour la mise en pace de la télé-échographie.
18-10-14-RCI

RAFT-Madagascar : extension des activités au site d’Ambatondrazaka

Il y a quelques mois, un nouveau site du nouveau avait vu le jour au CHRR d'Ambatondrazaka. Il s'agit d'une ville située dans une région très productive mais l'accessibilité reste très difficile. C'est pour cela que l'équipe RAFT-UNFM avait été sollicité par les professionnels de la santé. La remise officielle des équipements a été faite en présence d'un représentant du Ministère de la Santé Publique, partenaire du RAFT Madagascar.
L'équipe étudie actuellement  la possibilité  d'extension  à la ville de  Tuléar dans le sud de l'ile et à plus de 1000 km de la capitale de Madagascar.
Les images ci- dessous illustrent la remise des matériels sur le site d'Ambatondrazaka.
18-10-14-CHRR-Village 18-10-14-CHRR

RAFT-UNFM-Madagascar: lancement solennel des cours e-diabète et e-pédiatrie

Cette semaine la transmission des cours e-diabète et e-pédiatrie de ce jeudi a été assistée par une trentaine de Médecins hospitaliers et privés dans la salle de réunion du Service Rhumato-dermatologie du CHU Joseph Raseta Befelatanana  d'Antananarivo en présence du représentant de SANOFI, partenaire stratégique de ces ecours.
Il faut aussi noter la présence d'une stagiaire Suisse en Santé publique. Dans le cadre de l'évaluation des activités locales du RAFT Madagascar, cette dernière mène une étude sur l'impact du programme e-diabète sur la qualité de la pratique clinique des médecins participants et sur l'état de santé des patients pris en charges par ces derniers.
Enfin l'équipe RAFT a participé au selon de l'étudiant cette semaine dans le but de faire connaitre les activités au près des étudiants de la Faculté de Médecine.
14-10-11-ediabte-Antananarivo 14-10-12-Antananarivo-semaine-etudiant

RAFT-Mali : les activités s’étendent au CSREF de Tenenkou

C'est depuis le mois de juin dernier que le Dr TEMBINE avait entrepris des démarches au près de l'équipe RAFT du Mali pour pouvoir bénéficier des avantages qu'apportent la Télémédecine en situation d'isolement.
Après sa formation aux outils, la téléconsultation lui a permis  une première prise en charge spectaculaire d'après ses propres mots. C'est ainsi que ses deux autres collègues médecins et le personnel du centre se sont spontanément engagés dans les activités du RAFT afin d'organiser une meilleure prise en charge d'une population de 165.817 habitants qui en a fortement besoin.
Dr. DIABY du même centre après avoir poster un cas sur la plateforme de téléconsultation "Bogou" vient de bénéficier l'expertise des spécialistes à distance via une discussion téléphonique et "Bogou".
Rappelons que Teninkou est situé 90Km de Mopti vers le Nord du Mali, lui même situé à 646km de la capitale du Mali.

14-10-11-Mali-Raft-Bogou

 

 

L’extension des activités du RAFT-UNFM au Congo Brazzaville continue

Cette semaine les activités de télé-enseignement ont été effectivement lancé dans trois nouveaux sites au Congo Brazzaville à savoir : Pointe Noire, Nkayi et Owando.
Le lancement a été solennel à Nkayi, ici le site RAFT-UNFM a été inauguré sous le haut patronage du Directeur départemental de la santé de la Bouenza avec la présence des différents chefs de services et coordonnateurs de soins de base.
Sur ces sites des coordinateurs locaux ont été désigné (Dr. EDZELE à Owando, Dr. ELELIE et Dr. NZOUSSI à Nkayi  renforçant ainsi l'équipe technique du RAFT-UNFM au Congo.
Enfin le point focal du RAFT-UNFM, le Docteur Evariste BOUENIZELA a remis des équipements au site de Nkayi.

14-10-12-Congo-ecours 14-10-12-Congo-remise-materiels

RAFT-Mauritanie : Le Programme National de Télémédecine , un choix réel et nécessaire

Grâce au déploiement conséquent des outils de télémédecine la réorganisation des territoires de santé est devenue une réalité en Mauritanie.
Plusieurs hôpitaux de proximité sont aujourd'hui dotés d'échographes évitant ainsi aux patients de faire des dizaines de kilomètres pour avoir accès aux examens complémentaires et un meilleur suivi grâce aux avis experts à distance.
Ces résultats fort encourageants seront soutenus et étendus à l'ensemble du pays grâce à un partenariat stratégique entre le Programme National de Télémédecine et la société de télécommunication Mauritel pour un déploiement de la fibre optique dans les départements de l'intérieur du pays.

2 1

 

 

RAFT-Madagascar : Cheville ouvrière du premier congrès international de la Faculté de Médecine d’Antananarivo

" Recherche, santé et développement", c'était le thème du premier congrès international de la Faculté de médecine d'Antananarivo coorganisé par le RAFT-Madagascar cette semaine.
Cet évènement qui a englobé toutes les disciplines et sociétés savantes de la Faculté de médecine a été organisé au Centre de Conférence International d'Ivato. Outre les communications sur les pratiques professionnelles et les ateliers, ce congrès a été l'occasion de présenter des avancées sur les travaux de recherche de la faculté en général et en particulier sur la télémédecine.

Madagascar-04-10-14 Antananarivo1-04-10-14