RAFT-Altiplano: création de la SOBOTIM et extension sur le Sud de l’Altiplano

Débuté en 2011 dans la région de La Paz, le projet RAFT-Altiplano se développe en 2012 grâce au soutien de la société horloègre Piaget. Les activités prévues en 2012 visent à consolider le réseau existant, à l’étendre au Sud de l’Altiplano bolivien, dans la région d’Uyuni, et d’aider à mettre en place une stratégie nationale pour l’utilisation des outils de la télémédecine.

En effet, la pérennisation du projet, et donc la capacité à l’étendre au-delà des sites actuels, dépend de l’intérêt et de l’implication du gouvernement bolivien, et en particulier du Ministère de la Santé Publique. Un ancrage institutionnel de ces activités, tant au niveau régional que national est donc nécessaire. Ce point a été relevé par M. Pascal Aebischer, Ambassadeur de Suisse en Bolivie, qui s’est proposé pour faciliter les contacts gouvernementaux dans ce sens. Par ailleurs, l’Ambassadrice de Bolivie auprès de la Mission Permanente aux Nations Unies, à Genève, soutient le projet et veille à son ancrage auprès du Ministère de la Santé Publique de Bolivie. Dans ce contexte, et en se basant sur l’expérience africaine du réseau RAFT, une réunion nationale des parties prenantes du domaine de la télémédecine a été organisée afin de faire connaître le projet et s’assurer du soutien des professionnels de la santé et des décideurs. Une conférence nationale, la « Primera Conferencia Boliviana de Telemedicina e Informática Médica », dirigée par le Dr. Reynaldo Vargas (coordinateur) et le Dr. Narvaez (directeur de l’hôpital Arco Iris de La Paz qui accueillera cette réunion) les 23 et 24 avril 2012, a réuni deux cent professionnels de la santé, ainsi que des décideurs nationaux, de même que des spécialistes de la télémédecine des différents pays voisins de l’Altiplano (Pérou, Argentine et Chili) et les médias locaux. La « Sociedad Boliviana de Telemedicina e Informática Médica » a été officiellement créée à cette occasion.

Bogou facilite les téléconsultations avec Kandahar

Les téléconsultations hebdomadaires menées par l'équipe du Dr Jean-Luc Reny continuent avec l'hôpital du CICR à Mirwais (Kandahar). Elles sont désormais facilitées par l'outil de télé-expertise du RAFT, Bogou. Cela permet de mieux gérer les cas, d'en assurer une communication sécurisée par une infrastructure de clés publiques, ainsi que l'archivage de ces cas. A noter que Bogou permet désormais d'afficher des images au format DICOM, grâce à l'outil de visualisation Weasis.